Vente en ligne de limonadier pour les professionnels

Limonadier
Un limonadier permet de combiner la fonction d’un tire-bouchon à celle d’un décapsuleur. Ce seul équipement est donc pratique pour ouvrir des bouteilles de vin mais aussi des sodas, eaux gazeuses avec capsules ainsi que des canettes métalliques de boissons.

Les atouts du décapsuleur mural

Les capsules métalliques qui ferment les bouteilles doivent être déformées par un mouvement mécanique pour pouvoir être séparées du goulot. Un décapsuleur manuel, d’usage courant, permet de saisir le rebord de la capsule et d’en plier le matériau métallique par une action de levier en son centre. Ainsi tordue, la capsule est facilement désengagée de l’extrémité du goulot de la bouteille. Avec un limonadier pour les professionnels, les deux mouvements sont combinés. Il suffit de placer la bouteille à décapsuler sous la pince stable de cet appareil. Elle est dotée d’une lame qui agrippe la capsule, c’est la bouteille elle-même qui sert de levier. Chaque capsule ôtée du goulot est récupérée sous l’appareil dans un contenant prévu à cet effet. Ce type de limonadier trouve sa place tout naturellement derrière le comptoir afin d’ouvrir vite et discrètement les boissons destinées à la clientèle. Très pratique pour le personnel des débits de boissons, cet outil professionnel représente un gain de temps précieux et facilite le décapsulage en série, sans fatigue ni maladresses.

Un usage de tire-bouchon

Avec un limonadier ordinaire, à manier lors du service à table, il est également possible de déboucher une bouteille de vin. Cet outil permet de retirer comme il se doit un bouchon naturel en liège ou dans une autre matière. Accessoire indispensable pour les sommeliers, le tire-bouchon sert aussi à ouvrir certains types de bouteilles de bière. Lorsqu’il est manuel, cet outil présente deux parties, une poignée et une tige en métal qui devient une mèche hélicoïdale. Cette dernière est enfoncée dans le bouchon par un mouvement de vissage. Pour extraire le bouchon, quel que soit le matériau concerné, il faut exercer une traction de la poignée, directe ou par le biais d’un système de levier qui utilise le goulot de la bouteille comme support. Ces mèches hélicoïdales se résument à deux styles principaux. Certaines sont comparables à des vis à bois. Les autres ont une forme de queue de cochon : avec leur hélice creuse, elles sont adaptées aux bouchons endommagés ou fragiles. Un limonadier de qualité remplit aussi cette mission délicate.

Les différentes méthodes pour décapsuler

Avec un outil ordinaire pour enlever les capsules des bouteilles, deux mécanismes sont possibles. Il existe des décapsuleurs dits à lame ou à lèvre. Il faut les poser sur la capsule de sorte à ce que la lame soit en appui sous la couronne, avec l’autre côté au sommet de la bouteille. Un mouvement de bas en haut permet de soulever quelques dents de la capsule, ce qui la déforme et permet de la dégager du goulot. On trouve aussi des décapsuleurs à fourche ou griffe. Ils comportent une pointe opposée à la zone d’appui, l’outil en lui-même fait office de pince rigide. Il suffit de placer la pointe sous l’une des dents de la capsule avec le mécanisme d’appui au centre, sur le haut de la bouteille. Là encore, l’utilisateur doit effectuer un mouvement de bas en haut. Ce type de décapsuleur à fourche ou à griffe est inclus sur les couteaux suisses qui réunissent plusieurs outils pratiques. L’avantage du limonadier pour les professionnels réside dans sa fonctionnalité. 

Pourquoi offrir des box gourmandes à thèmes ?
Choisir l’idée de cadeau idéal à offrir à un homme